Dépannage informatique à domicile Thionville Metz Luxembourg Dépannage informatique à distance Thionville Metz Luxembourg

Sécurité informatique

Description
Légende
Vous pouvez lire dans cette section les informations liées aux problèmes de sécurité informatique (virus, espions, ...)

Attention à ce virus sur Facebook avec votre prénom et vidéo

Attention, virus sur Facebook


  Un virus se répand très rapidement sur Facebook  
  via une fausse vidéo des utilisateurs  


Si vous recevez par Facebook Messenger un lien, envoyé par un de vos amis, et ce lien se compose de votre prénom et du mot « vidéo » : ne cliquez pas ! C’est un virus qui se répand à vitesse « grand V » sur le réseau social.

Concrètement, de nombreux utilisateurs reçoivent un lien intitulé « xic.graphics » et composé de leur nom et de leur photo. Une vidéo humoristique créée par votre ami(e) ? Pas du tout. Si vous cliquez, vous arrivez sur une page ressemblant fortement à la plateforme YouTube. Mais pour lancer la prétendue vidéo (qui n’existe pas), une fenêtre pop-up s’ouvre et réclame votre approbation pour télécharger une extension. Si vous avez accepté, le virus sera installé. La conséquence la plus directe ? Vous allez vous-même envoyer sans le vouloir à tous vos contacts le lien frauduleux. Ainsi se propage le virus. Et vite !

Cliquez sur le lien ci-dessous pour plus d'informations
Un virus se répand très rapidement sur Facebook, via une fausse vidéo des utilisateurs

Mesures préventives

Le meilleur moyen de lutter contre sa propagation est de faire passer le message.


Si toutefois vous avez téléchargé l’extension, voici comment supprimer le malware de votre ordinateur :
  1. Ouvrez l’onglet « extensions » ou « modules complémentaires » de votre navigateur (tels que Google Chrome, Mozilla Firefox ou Internet Explorer).
    Allez trouver les extensions installées récemment.
    Vous trouverez alors toutes les extensions installées récemment.
    Désinstallez « EKO », c’est le nom du virus en question.
  2. Changez impérativement votre mot de passe Facebook.
    On ignore ce que visent les pirates à travers ce virus.
    Il est possible qu’il serve à remplir une base de données.
  3. Vérifier les applications qui ont accès à votre compte Facebook via les « Paramètres des applications Facebook » :
    Cliquez ici pour vérifier les paramètres des applications Facebook
  4. Faites analyser votre ordinateur par un logiciel antivirus.
    Le but est d’écarter toute menace pour vos données et votre ordinateur.
Sources : Un virus se répand très rapidement sur Facebook, RTL Info - Votre prénom+vidéo : Attention à ce nouveau virus sur Facebook, lesoir.be - Comment se débarrasser du nouveau virus Eko de Facebook Messenger, FrAndroid.com

Envoyez cette information à tous vos contacts
avec une ou plusieurs des méthodes ci-dessous :

  • cliquez sur Cliquez sur le bouton E-mail en bas de cet article pour envoyer un E-mail à vos ami(e)s directement de ce site en bas de cet article pour envoyer un E-mail à vos ami(e)s
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Google+ en bas de cet article pour partager cet article sur Google+ en bas de cet article pour partager cette information sur Google+
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Twetter en bas de cet article pour partager cet article sur Twitter en bas de cet article pour partager cette information sur Twitter
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Facebook en bas de cet article pour partager cet article sur Facebook en bas de cet article pour partager cette information sur Facebook
  • Imprimer E-mail

    Ransomware Locky : l’Agence de l’eau Rhin-Meuse près de Metz cible d'une cyberattaque

    Attention, le ransomware Locky se cache dans de fausses factures Free
    voir l'article paru sur ce site le 4 mai 2016


      SURTOUT NE PAS OUVRIR LA PIÈCE JOINTE!!!  
    ATTENTION CRYPTAGE DE VOS DONNÉES
    ET DEMANDE DE RANÇON DE 200 €
     

    En France, depuis déjà plusieurs semaines, ce logiciel malveillant baptisé Locky sème la zizanie parmi les abonnés de Free. Ce dernier apparaît sous la forme d'un message électronique provenant de l'opérateur téléphonique, en reprenant trait pour trait l'apparence des mails de facturation envoyés par ce dernier. Et une fois que l'utilisateur a cliqué sur la pièce jointe, le mal est déjà fait.

    cliquez ici pour consulter le bulletin d'alerte du CERT-FR sur le rançongiciel Locky
    sur le site du Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

    Pour l’instant, il n'y a pas de remède miracle contre Locky. C'est pourquoi, il faut que chacun prenne le temps d'informer ses amis, sa famille, ses collègues au sujet de ce malware, afin d'enrayer sa propagation. Je vous invite à partager cet article qui aidera peut-être à éviter la catastrophe.

    Ci-dessous, l'article paru dans le Républicain Lorrain du 1er octobre 2016

    VIRUS Près de Metz : l’Agence de l’eau Rhin-Meuse cible d'une cyberattaque

    Impossible, depuis jeudi, de surfer sur le site de l’agence de l’eau Rhin-Meuse.
    L’établissement public, installé à Rozérieulles, a été la cible d’une cyberattaque.
    Et une rançon réclamée…

    Lire la suite

    Imprimer E-mail

    Ransomware de type Zepto dans les messages électroniques non sollicités

    Attention, le ransomware Zepto dans les messages électroniques non sollicités


      SURTOUT NE PAS OUVRIR UNE PIÈCE JOINTE  
      DANS LES E-MAILS ENVOYÉS PAR UN INCONNU.  
    ATTENTION : CRYPTAGE DE VOS DONNÉES
    ET DEMANDE DE RANÇON
     

    Depuis le début septembre 2016, le CERT-FR constate à l'échelle nationale une vague de pourriels dont le taux de blocage par les passerelles anti-pourriel est relativement faible. Ces pourriels ont pour objectif la diffusion du rançongiciel Zepto.

    Un rançongiciel est un programme malveillant qui chiffre les données du poste compromis. Il va également cibler les partages de fichiers accessibles depuis le compte utilisateur dont la session est compromise. Celui-ci est exécuté, dans le cas présent, par une action de l'utilisateur. La victime est ensuite invitée à verser de l'argent afin que l'attaquant déchiffre les fichiers ciblés.

    Dans le cadre de cette campagne, et d'après les échantillons que le CERT-FR a observés, la diffusion de Zepto s'effectue par l'intermédiaire d'un pourriel contenant une archive. Cette archive contient un script Windows (extension .wsf) executant du Javascript. Le Javascript va ensuite contacter un domaine pour récupérer le Rançongiciel Zepto.

    cliquez ici pour consulter le bulletin d'alerte du CERT-FR sur le rançongiciel de type Zepto dans les messages électroniques non sollicités
    sur le site du Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

    Pour l’instant, il n'y a pas de remède miracle contre Zepto. C'est pourquoi, il faut que chacun prenne le temps d'informer ses amis, sa famille, ses collègues au sujet de ce malware, afin d'enrayer sa propagation. Je vous invite à partager cet article qui aidera peut-être à éviter la catastrophe.

    Mesures préventives

    Le CERT-FR recommande de sensibiliser les utilisateurs aux risques associés aux messages électroniques pour éviter l'ouverture de pièces jointes. Il convient en effet de ne pas cliquer sans vérification préalable sur les liens de messages et les pièces jointes. Les utilisateurs ne doivent pas ouvrir des messages électroniques de provenance inconnue, d'apparence inhabituelle ou frauduleuse. Plus généralement, il convient de mettre à jour les postes utilisateurs, notamment le système d'exploitation et les applications exposées sur Internet (lecteur PDF, lecteur messagerie, navigateurs et greffons) dans le cas où le code malveillant (ou une variante) exploiterait une vulnérabilité logicielle.
    Source : Bulletin d'alerte du CERT-FR sur le rançongiciel Zepto

    Envoyez cette information à tous vos contacts
    avec une ou plusieurs des méthodes ci-dessous :

  • cliquez sur Cliquez sur le bouton E-mail en bas de cet article pour envoyer un E-mail à vos ami(e)s directement de ce site en bas de cet article pour envoyer un E-mail à vos ami(e)s
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Google+ en bas de cet article pour partager cet article sur Google+ en bas de cet article pour partager cette information sur Google+
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Twetter en bas de cet article pour partager cet article sur Twitter en bas de cet article pour partager cette information sur Twitter
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Facebook en bas de cet article pour partager cet article sur Facebook en bas de cet article pour partager cette information sur Facebook
  • Imprimer E-mail

    500 millions de comptes d’utilisateurs de Yahoo! ont été piratés

    500 millions de comptes d’utilisateurs de Yahoo! ont été piratés


      500 millions de comptes d’utilisateurs de Yahoo! ont été piratés  
     

    Le groupe Internet Yahoo! a annoncé, jeudi 22 septembre 2016, que 500 millions de comptes de ses utilisateurs avaient été piratés par une entité probablement liée à un État. Les hackeurs ont volé des informations personnelles comme des dates de naissance, des noms, des adresses électroniques, des numéros de téléphone ou des mots de passe.

    En mai, les données partielles de 117 millions d’utilisateurs de LinkedIn avaient été mises en vente sur un site spécialisé dans ce type de recel. Le même mois, les données de plus de 400 millions de comptes MySpace avaient connu le même sort.

    S’il affirme avoir pris les mesures nécessaires pour sécuriser les comptes piratés, Yahoo! recommande aux utilisateurs n’ayant pas changé leur mot de passe depuis 2014 de le faire dès que possible ainsi que de procéder à une modification des questions et réponses de sécurité.

    Les utilisateurs sont appelés également à examiner de près leurs comptes pour s’assurer qu’il n’y a pas eu d’activité « suspecte ». Il est aussi recommandé aux utilisateurs de Flickr, le site de partage d’images propriété de Yahoo!, de changer leur mot de passe.

    Enfin, Yahoo! préconise de ne pas cliquer sur des liens ni de télécharger des pièces jointes venant d’adresses électroniques « suspectes » et d’être vigilants sur toute requête portant sur une demande d’informations personnelles.

    Source : le Monde.fr - le Figaro.fr - 20 Minutes.fr

    le conseil de SoS PC 57

    Changez le mot de passe de votre compte Yahoo

    Envoyez cette information à tous vos contacts
    avec une ou plusieurs des méthodes ci-dessous :

  • cliquez sur Cliquez sur le bouton E-mail en bas de cet article pour envoyer un E-mail à vos ami(e)s directement de ce site en bas de cet article pour envoyer un E-mail à vos ami(e)s
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Google+ en bas de cet article pour partager cet article sur Google+ en bas de cet article pour partager cette information sur Google+
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Twetter en bas de cet article pour partager cet article sur Twitter en bas de cet article pour partager cette information sur Twitter
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Facebook en bas de cet article pour partager cet article sur Facebook en bas de cet article pour partager cette information sur Facebook
  • Imprimer E-mail

    Ransomware dans de fausses factures Free

    Attention, le ransomware Locky se cache dans de fausses factures Free


      SURTOUT NE PAS OUVRIR LA PIÈCE JOINTE!!!  
    ATTENTION CRYPTAGE DE VOS DONNÉES
    ET DEMANDE DE RANÇON DE 200 €
     

    En France, depuis déjà plusieurs semaines, ce logiciel malveillant baptisé Locky sème la zizanie parmi les abonnés de Free. Ce dernier apparaît sous la forme d'un message électronique provenant de l'opérateur téléphonique, en reprenant trait pour trait l'apparence des mails de facturation envoyés par ce dernier. Et une fois que l'utilisateur a cliqué sur la pièce jointe, le mal est déjà fait.

    cliquez ici pour consulter le bulletin d'alerte du CERT-FR sur le rançongiciel Locky
    sur le site du Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

    Pour l’instant, il n'y a pas de remède miracle contre Locky. C'est pourquoi, il faut que chacun prenne le temps d'informer ses amis, sa famille, ses collègues au sujet de ce malware, afin d'enrayer sa propagation. Je vous invite à partager cet article qui aidera peut-être à éviter la catastrophe.

    Envoyez cette information à tous vos contacts
    avec une ou plusieurs des méthodes ci-dessous :

  • cliquez sur Cliquez sur le bouton E-mail en bas de cet article pour envoyer un E-mail à vos ami(e)s directement de ce site en bas de cet article pour envoyer un E-mail à vos ami(e)s
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Google+ en bas de cet article pour partager cet article sur Google+ en bas de cet article pour partager cette information sur Google+
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Twetter en bas de cet article pour partager cet article sur Twitter en bas de cet article pour partager cette information sur Twitter
  • cliquez sur Cliquez sur le bouton Facebook en bas de cet article pour partager cet article sur Facebook en bas de cet article pour partager cette information sur Facebook
  • Imprimer E-mail

    Annonces Google